Apres un divorce il y a longtemps, j’ai garde le nom de mon ex par commodite.

Apres un divorce il y a longtemps, j’ai garde le nom de mon ex par commodite.

Quelle est la demarche et quelle en serait le cout pour reprendre mon nom de jeune fille ?

Merci pour vos reponses

9 reponses

Quelques mots de remerciements seront grandement apprecies. Ajouter un commentaire

19204 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci d’avoir bien voulu repondre a ma question bete. Je pense pourtant qu’elle ne l’etait pas tant que cela.

Mais on a pas a ” reprendre ” son nom de jeune fille, puisqu’en fait, on ne le perd jamais : porter le nom d’un mari est un simple usage, ni une obligation, ni un poids a porter a vie ! On vous demande toujours votre nom de jeune fille partout en toute occasion .

Il suffit de signaler une bonne fois pour toutes a tous organismes qui persistent ( ils vous diront que ce sont les ordinateurs qui n’ont pas fait les changements !) a vous attribuer un nom d’epouse que vous vous appelez Mme X, et non plus Mme Y, depuis de nombreuses annees ! Faites un courrier commun, copie de la page essentielle du jugement de divorce, n’utilisez plus partout que votre nom de jeune fille, meme chez le radiologue, tout en precisant que c’est le dossier Mme Y qu’il faut changer, cela va tres rapidement se faire ! ( Administrativement ! ) . Lorsqu’on a habite 20 ans mariee X dans une meme petite ville, il y aura toujours quelqu’un pour vous appeler Mme X, bon, rectifiez a l’occasion si c’est important, sinon, laissez faire .

On est en pleins bugs, ce soir, des questions, des reponses apparaissent, redisparaissent . Nul doute que tout rentrera bientot dans l’ordre !

Donc, sur le terme “bete”, on en restera la, car pas tres fute !

La femme, mariee ou pas, a le droit, et non l’obligation, de porter le nom de son epoux . Si elle le porte, lors du divorce, elle peut demander a continuer a porter ce nom, s’il est par exemple son enseigne de magasin, ou autre raison valable .

Elle peut reprendre son nom comment utiliser ourtime de jeune fille TRES facilement : chaque organisme avec ce nom doit etre averti avec copie de la clause du nom et de la date du jugement, voire simplement du livret de famille portant la transcription du divorce . Je l’ai fait en moins d’un mois !

On peut egalement, etant mariee, ne pas porter le nom de son epoux, certains papiers administratifs cependant porteront, des lors qu’ils se rapportent a la situation de la femme mariee, le nom de Mme Untel . La CAF ne m’a jamais, par exemple, connue que sous mon nom de jeune fille, mariee ou pas ! Nous restons toujours la fille de la personne qui nous a donne son nom .

Bonne soiree, en esperant que ce post ne disparaisse pas .

Bonjour, je suis mariee depuis 10 ans et separee (non divorcee) depuis 2 ans, et bien j’utilise a nouveau mon nom a moi, le mien celui que je porte depuis ma naissance et personne ne peut empecher une personne d’utiliser son nom, le nom de l’epoux est un nom d’usage, j’ai fait toutes les modif, banques, assurances, carte grise, j’ai meme prevenu l’ecole et club de sport des enfants (a cause du nom different sur les cheques pour les cotisations), j’annonce meme mon nom sur mon repondeur telephonique, j’ai fait reimprimer mes cartes de visites, bref, je suis moi avec mon nom a moi, meme pas divorcee, j’ai un ami avec qui je compte me remarier une fois mon divorce prononce et il est au courant, je ne porterai pas son nom, a son grand desespoir lui qui est assez traditionnaliste, si pour un achat immobilier, un pret ou autre nous devions justifier de notre mariage, le livret de famille suffirait.

Pour certains (es), abandonner le nom du mari est renoncer a tout jamais a ce mariage meme si effectivement 18 ans apres on peut imaginer qu’il ne reste rien.

Pour ma part, je ne suis pas du tout genee de ne plus porter le meme nom que mes enfants et eux, pourtant jeunes, comprennent tres bien.

La loi ne fait aucune obligation de changer de nom en se mariant, elle autorise simplement l’epouse – OU L’EPOUX – a prendre comme nom d’usage le patronyme de son (sa) conjoint(e). Il n’y a aucune procedure a introduire pour reprendre l’USAGE de son nom de naissance, lors d’un divorce.

En revanche, il faut avoir demande lors du divorce et devant le tribunal, a avoir l’autorisation de son (sa) conjoint(e) pour garder l’usage de son nom.

Personnellement, je n’ai jamais pris le nom de mon mari “officiellement” aupres des organismes publics ou dans mes demarches de la vie courante ; j’ai conserve l’usage de mon nom patronymique, parfois associe a celui de mon conjoint mais uniquement officieusement pour le cote societal. et menager les susceptibilites de “l’homme”.

Longtemps j’ai refuse de me marier, parce que je ne voulais pas “perdre” le nom que j’ai herite de mon pere, et tenais a le transmettre a mes enfants. Malgre l’accord de mon futur epoux, nos enfants nes et reconnus avant mariage (et qui portaient donc mon nom) se sont vus “legitimes” par mariage (!) qui leur a attribue d’office le nom de leur pere ! Nous avons profite de la nouvelle loi sur le nom de famille entree en vigueur en janvier 2005 pour ajouter au nom du pere le mien. qui avait ete annule automatiquement par le mariage ! Jamais je n’ai accepte de porter le nom de mon mari, mais certains organismes en sont tres genes et persistent a l’accoler au mien (les banquiers se sentent visiblement plus rassures ainsi). Meme au commissariat de police, si vous portez votre nom de jeune fille, on conclut rapidement que vous n’etes pas mariee. De par notre volonte, nos enfants portent nos deux noms, apres bien des peripeties (nes X, ils sont devenus Y par mariage, puis Y–X pour les uns, X-Y pour la premiere adoptee par mon mari). Nous voulions eviter toute forme de discrimination au sein de la fratrie, c’est rate ! Conclusion : il faut constamment se battre pour se faire entendre et faire respecter la loi qui est meconnue.

Il est indeniable que beaucoup de femmes se retrouvent dans le meme systeme et que les femmes en face d’elles dans les administrations agissent comme si elles etaient des hommes.

Au boulot j’ai fait enleve mon nom d’epouse et ma drh m’a demande de fournir un acte de divorce. alors que je n’ai pas divorce.. Il y a trois ans, je me suis battue pour ouvrir un compte dans une banque a mon nom patronymique, j’ai porte les textes de loi. Ma premiere carte Visa est arrivee au nom de mon epoux donc j’ai demande une paire de ciseaux et crack, je leur ai dit que je ne la voulais pas et qu’il m’en fallait une a mon nom. Pour eviter tout malentendu j’ai fait rajoute le nom de ma mere . Maintenant, je me heurte a un autre probleme : toutes les factures sont editees au nom de mon mari. le parcours du combattant, la plupart des enseignes me disent que le contrat ne doit comporter qu’un seul nom de titulaire. Et nous sommes des femmes libres. et si nous montions toutes rencontrer la ministre pour le droit des femmes .

Schreibe einen Kommentar